Les Semences de Colza


Itinéraire Cultural du Colza

Place du colza dans la rotation :

Le colza est une très bonne tête de rotation. Elle facilite le désherbage des graminées dans la rotation. Elle coupe aussi le cycle des ravageurs des céréales. Le colza est une excellente pompe à nitrate. Elle mobilise ainsi l’azote présente durant l’automne. Après la moisson, les repousses de colza permettent de limiter la fuite des nitrates dans le sol. La culture de colza est installée sur une parcelle entre fin aout et fin juillet soit 11 mois. Elle limite ainsi le phénomène d’érosion.

Grâce à son pivot important, la plante de colza restructure très bien les sols.

Le colza est la première grande ressource florale pour les pollinisateurs comme les abeilles. Elle représente donc un support substantiel à l’activité apicole.

Variétés :

Le rendement ne doit pas être le seul critère de choix d’une variété. Il est nécessaire de tenir compte de la tolérance aux maladies, de l’élongation automnale, de la teneur en huile, de la précocité à floraison ainsi que de la maturité.

Semi :

Le colza se sème principalement après une culture de céréale entre le 20 août et le 15 septembre. Il est nécessaire de travailler son sol sans l’assécher. La fraîcheur du sol est un facteur clé de sucés pour la levée de la culture.

Il est conseillé de viser 30 plantes/m², cependant le colza a un pouvoir de ramification très important. Le semi se réalise souvent à 2 cm de profondeur. Pour les sols secs, il est conseillé d’enterrer plus profondément la graine pour garantir une plus grande fraîcheur.

Le semi se raisonne en fonction des précipitations à venir. Une pluie de 10 mm est suffisante pour faire lever correctement le colza. Le colza peut se semer avec un semoir à céréales classique mais aussi avec un semoir monograine.

Type de Semoir Doses de semis conseillées
Faibles Moyennes Fortes
gr/m2 kg/ha gr/m2 kg/ha gr/m2 kg/ha
Céréales 17 cm 45 1,8 à 2,2 55 2,2 à 2,7 60 2,4 à 3
Monograine 45 cm 35 1,4 à 1,7 45 1,8 à 2,2 50 2 à 2,5
Monograine 55 cm 30 1,2 à 1,5 40 1,6 à 2 45 1,8 à 2,2

Pour bien réussir son semi :

  • Semer tôt sur sol non compacté et en fonction de la météo
  • Choisir des variétés résistantes aux maladies, à la verse et au potentiel de rendement élevé
  • Intervenir contre les limaces

Irrigation :

En cas de sécheresse, l’irrigation peut débuter en début de cycle dès août pour garantir une levée homogène et rapide de la culture. Pour les sols battants, il est conseillé d’irriguer avec une rampe d’irrigation pour limiter le phénomène de battance ou alors d’arroser la parcelle avant le semi.

Il est très nécessaire de surveiller la météo. La levée du colza est l’un des principaux facteurs de réussite du rendement final. Une mauvaise levée peut entrainer à un retournement de la parcelle.

Fertilisation :

Azote :

Les besoins en azote du colza sont élevés, 7kg d’azote absorbé par quintal de grain produit. La fertilisation au printemps dépendra de l’azote absorbé durant l’hiver. Des colzas bien développés à la sortie de l’hiver demanderont moins d’azote au printemps. L’absorption de l’azote durant l’hiver est à prendre en compte dans la méthode des bilans.

Phosphore :

Le colza est très exigeant en phosphore. Les carences en phosphore se caractérisent par des feuilles violettes. Les pertes de rendement peuvent atteindre jusqu’à 15 qx/ha dans des sols pauvres en phosphore. Il est conseiller d’apporter le phosphore avant les semis en fin d’été.

Le colza a besoin d’absorber 90 kg de P2O5 pour un objectif de rendement de 35 q/ha.

Potasse :

Le colza est moyennement exigeant en potasse. 90% de la potasse absorbée est restituer au sol.

La plante absorbe en période de montaison entre 10 kg et 15 kg/ha/jours de potasse. Ce qui représente 300 à 350 kg/ha.

Soufre :

Le colza est une culture exigeante en soufre. Le colza absorbe une grande quantité de soufre au moment de la montaison en mars avril. Les pertes de rendement en cas de disponibilité insuffisante peuvent atteindre entre 10 et 20 qx/ha.

Il est conseillé d’apporter 75 unités de soufre sous la forme de sulfate.

En cas de carence, une intervention est recommandée au hauteur de 100 kg de sulfate d’ammoniaque dilué dans 500l d’eau.

Bore :

Le colza absorbe 370gr de bore/ha. Elle en restitue 300gr au sol.

Récolte :

Il est important de moissonner son colza au bon stade et de bien régler la moissonneuse :

  • Récolter lorsque les siliques sont murs, et les tiges pas trop vertes
  • Rallonger la coupe de la moissonneuse
  • Diminuer la ventilation pour éviter les pertes

Norme à la récolte :

  • Humidité : 9%
  • Impureté : 2%
  • Huile : 40%

Stockage :

Refroidir progressivement le stock de colza pour ramener la température à 10°C. Trois ventilations suffisent pour bien refroidir le colza. En cas d’impureté, gaillet ou blé. Il peut être recommandé de passer le colza au séparateur.

Sur Devis

Colza

Achat de semences de Colza toutes marques au meilleur prix pour votre exploitation.

Livraison France entière

Demandez votre devis au 01.34.87.15.62 ou sur Meshectares.com

Marques Distribuées

Produit rendu ferme pour toute la France, sous 7 jours

Acheter En savoir plus


Recevez les dernières infos par courriel

Vous pouvez souscrire à notre newsletter afin de recevoir toutes les infos ainsi que les offres spéciales concernant les semences de colza


A propos de Semence-de-Colza.com